En français

Le meilleur des deux mondes (The best of two worlds)

Ocracoke Beach. Photo by Claire Chretien

Ocracoke Beach. Photo by Ralph Weber

Par Claire Chretien

Mon mari et moi avons récemment déménagé à Washington DC, pour des raisons professionnelles, et il est prévu que nous y restions pendant 5 ans.

Nous somme passionnés de voyages et de rencontres et aimons prendre la route et aller au bout, tout au bout…… alors comme cadeau de mariage nous avons proposé à ceux qui le souhaitaient de contribuer à un projet que nous avions de longue date : un camper Volkswagen (que l’on appelle Vanagon aux Etats-Unis). Cela faisait à peine quelques semaines que nous avions le camper, et déjà nous cherchions sur la carte les « bouts du monde ». Ocracoke. Tout au bout des Outer Banks, un chapelet d’iles-barrières entre l’océan Atlantique et la côte de Caroline du Nord.

Il est facile de se croire au bout du monde à Ocracoke : la traversée en ferry, les longues plages de sable qui s’étendent à perte de vue, la brise marine qui emporte tous les soucis du quotidien, et cette lumière magique du lever au coucher du soleil. Mais il est impossible d’y souffrir de solitude : les habitants du village sont si chaleureux et accueillants que même les cœurs solitaires ne résisteront pas à l’hospitalité et au sentiment bienveillance qui se répand dès que vous entamez la conversation. N’hésitez pas à pousser la porte des studios de la radio locale WOVV et vous aurez peut-être la chance de faire la connaissance de Peter Vankevich qui, dans son français impeccable, se fera un plaisir de vous parler de l’île et de ses habitants. Si, comme nous, vous vous y rendez le premier weekend du mois de juin, vous aurez l’occasion d’assister à  l’Ocrafolk, un festival de musique et de théâtre qui rassemble bon nombre d’artistes de divers horizons pour deux jours de fête, de partage et d’échanges.  Mais ne faites pas la même erreur que nous, qui avons découvert ce festival par hasard et avons dû reprendre la route avant la fin des festivités !

Une nature belle et sauvage et une communauté incroyablement accueillante : Ocracoke offre le meilleur des deux mondes. Nous serons heureux d’y revenir encore et encore.

Peter Vankevich with Claire Chretien and Ralph Weber. Photo by Clayton Gaskill

Peter Vankevich with Claire Chretien and Ralph Weber. Photo by Clayton Gaskill

Claire Chretien a grandi dans l’est de la France et est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg. Elle travaille en tant que consultante et traductrice dans le domaine de l’aide au développement. Son parcours l’a menée de Bristol, en Angleterre, à Washington D.C. en passant par Bruxelles, où elle et Ralph se sont rencontrés en 2013.

Claire Chretien grew up in Eastern France and studied political science at the University of Strasbourg. She works as consultant and translator in the field of international development. Her path took her from Bristol, UK to Washington D.C, including a 5-year spell in Brussels, Belgium, where she and Ralph met in 2013.